Fabriquer ses tuiles à essais sur le tour de potier

- Catégories : Tutorial

Bonjour à tous!

Dans cet article on va voir ensemble comment fabriquer soi-même ses tuiles à essais en argile! Un de nos objectifs cette année est de pas mal bosser sur la recherche de nouveaux émaux et pour ce faire, on va donc avoir besoin de pas mal de tuiles d'essais.

Des tuiles à essais c'est quoi?

Les tuiles à essais sont des petites tranches d'argile avec un pied que l'on va faire cuire une première fois dans notre four de potier (première cuisson que l'on appelle le biscuit ou le dégourdi). Une fois cuites une première fois, ces tuiles vont nous servir pour tester des nouvelles recettes d'émail ou bien d'engobes.

Ok j'ai compris, mais pourquoi cette forme de tuile?

La question est bonne! On pourrait en effet faire des petits rectangles de terre ou des petits rond à l'emporte pièce et s'en servir pour faire nos essais dans le four. L'idée est bonne mais pourtant ce ne serait pas super pour faire des essais.

Essais sur des bols mais qui nécessitent beaucoup d'émail et d'argile

On peut très bien faire des essais sur des formes finies comme les bols de la photo ci-dessus mais cela nécessite d'utiliser plus de matières premières pour nos essais. Voici les avantages d'utiliser cette forme de tuile pour nos essais:

Les avantages d'utiliser des tuiles:

- L'avantage principal c'est que la tuile sera cuite à la verticale dans le four. Cela donnera une information primordiale sur nos essais à savoir si l'émail va couler ou non pendant la cuisson. Le fait d'avoir un pied sera du coup aussi utile pour bloquer un émail qui coule et l'empêcher d'aller sur les plaques d'enfournements.

- le fait d'avoir un pied sera aussi utile pour tenir la tuile et la tremper dans notre émail. C'est un détail mais c'est pratique, je posterai bientôt un article sur ma manière de faire ces tests.

- la tuile posée à la verticale a deux faces. Ca nous permet de faire deux test par tuile. Ce que nous avons l'habitude de faire c'est de tester le même émail sur les deux faces de la tuile mais de mettre une sous couche d'émail ou d'engobe noir sur une des faces de la tuile. Cela permet d'avoir une idée de l'opacité de notre test.

Moralité: les tuiles c'est bien, c'est pas pour rien que tout les céramistes du monde les utilisent.

Comment fabriquer ses tuiles à essai sur le tour de potier

On va donc voir ensemble comment fabriquer ces tuiles à essai sur notre tour de potier A noter qu' il est possible de les fabriquer différemment (via un moule, en estampage sur une forme courbée ou bien avec une extrudeuse) mais les faire au tour de potier est assez rapide, on va donc voir cette technique ensemble.

Pour cet exemple, nous avons pris 2kg de grès blanc qui est celui que nous utilisons le plus pour notre production (254 de G&S).

Il y a une vidéo en fin d'article qui montre les différentes étapes.

Tournage des tuiles d'essai

On commence par centrer la terre de manière habituelle puis on va percer notre motte intégralement (jusqu'à la girelle).

A partir de là, on va écarter au maximum la terre vers le bord de notre girelle. Dans notre exemple il y a 2kg de terre pour une girelle de 35cm de diamètre.

Une fois la terre bien écartée, on va montrer notre paroi pour former notre tuile.

La dernière étape consiste à former correctement les pieds de notre tuile. On peu ici créer une rigole pour récolter de l'émail coulant ou bien laisser quelque chose d'assez droit. Une fois fini, on passe notre fil sous les tuiles pour que la terre puisse plus facilement se décoller par la suite.

Tournassage des tuiles d'essai 

Une fois que la terre a bien séchée (souvent le lendemain), on peut s'attaquer au tournassage. Pas grand chose à faire ici, on tournasse légèrement nos pieds et on peut aussi rajouter de la texture sur nos tuiles en tournassant une ou deux bandes. Cette bande nous permettra de voir la réaction de l'émail dans des cavités ce qui peut être intéressant.

Découpe des tuiles d'essai 

Pour découper nos tuiles, on va utiliser une spatule et couper des tranches de 3-4cm ou plus suivant vos envies. Il peut aussi être intéressant de percer le haut de la tuile à cette étape là si vous le souhaitez. Ce n'est pas fait dans notre exemple mais ça peut permettre par la suite si on disque le pied de la tuile de fixer tout nos essais après un mur par exemple.

Et voilà! En assez peu de temps on peut obtenir pas mal de tuiles à essais dans l'argile que l'on travaille. Avec ces 2kg, on a ici fabriquée une trentaine de tuiles! Il ne reste plus qu'à faire sécher et cuire tout ça pour pouvoir se lancer dans les essais!

Le tout résumé en vidéo:

Articles en relation

Partager ce contenu

Ajouter un commentaire